Du 19 mai au 30 juillet

Dans les fourrés

” Ce jour là j’ai entrevu quelque chose que Tocqueville n’avait sans doute pas eu l’occasion d’imaginer. Il nous avait dessillé les yeux en nous expliquant que le plus grand souci des hommes, ce n’est pas tant la liberté que l’égalité : ils acceptent même de vivre sous le joug, écrivait-il, pourvu qu’ils y soient égaux ( De la démocratie en Amérique). Mais grâce à nos contemporains nous comprenons que, face à la volonté d’être soi et reconnu comme tel, la liberté ne tient pas non plus. Libre ou pas, là n’est pas la question essentielle : prime celle de l’identité….” Belinda Cannone, La Tentation de Pénélope, Agora 2017

Et, sur le ton de l’humour, de la gravité et de la diversité, c’est justement d’identité dont vous parlera notre nouvelle exposition intitulée Dans les fourrés.

Au plaisir de vous retrouver…

Catherine Tirelli